A propos de la DITTT
Historique du cadastre

Crée le 5 mai 1856, le Service du Cadastre se composait d’agents travaillant sous les ordres du chef du Génie et du service des Ponts et Chaussées.

Le 1er octobre 1859, le Cadastre fut placé sous les ordres directs du Gouverneur et, par arrêté n°39 du 22 avril 1867 il fut institué : LE SERVICE TOPOGRAPHIQUE.

Le terme cadastre disparaissait et laissait place au Service Topographique chargé de l’élaboration de la carte générale de la Nouvelle Calédonie.

Toutefois ce sont les géomètres du service qui sont chargés du bornage et de la délimitation des concessions faites par la Colonie, le service des Domaines se chargeant de la confection des actes et la Conservation des Hypothèques de les enregistrer.

Lors du morcellement des grandes parcelles les Géomètres du Service ou d’anciens géomètres de l’administration se chargent des travaux de terrain et établissent les descriptions de limites pour permettre la confection des actes authentiques que les notaires transcrivent à la conservation des Hypothèques.

Cependant, au fil des ans et malgré la mise à jour des planches minutes du Service, le parcellaire ne tient plus compte de la transcription, de nombreux actes sont réalisés en sous seing privé et non enregistrés. Certaines parcelles n’ayant pas d’existence légale, sont reportées sur les plans. Seuls sont rigoureusement pris en compte les actes administratifs, la filiation est donc perdue dès la revente ou la subdivision de la parcelle originelle.

En l'absence d'un système de documentation rigoureux, la filiation des parcelles n'est pas toujours facile à établir. La numérotation en " partie " et la mise à jour sans plans a rendu difficile la connaissance exacte de la définition physique des parcelles.

Le " BOOM " des années 1968 à 1975 a amené une recrudescence des transactions en Nouvelle-Calédonie. Par ailleurs le secteur privé de la profession s’est développé et le besoin d’un cadastre s’est manifesté afin de répondre efficacement à la parcellisation accélérée des propriétés foncières

A compter du 1er janvier 1990, la redistribution des tâches liée à la Provincialisation a conduit à l’éclatement du "Service Topographique de la Nouvelle Calédonie et Dépendances"

Afin de demeurer en harmonie avec le Service de la Conservation des Hypothèques qui restait de compétence de la Nouvelle-Calédonie, l’élaboration du Cadastre a été confiée au Service Topographique Territorial.

A cette date, celui-ci a été rattaché à la D.I.T.T.T.